alert icon
Ce site n'est pas compatible avec Internet Explorer 8. Effectuez utilisez un navigateur plus récent.
Masquer le message hide icon

Mise à jour de la spécification concernant les raccords pour tubes de faible diamètre

Spécifications de l’IOGP concernant les tubes et raccords de faible diamètre

Comment la dernière spécification de l’IOGP concernant les tubes et raccords de faible diamètre améliore la sécurité pour les producteurs de pétrole et de gaz

Une sécurité accrue des raccords pour tubesPour nombre de producteurs de pétrole et de gaz dans le monde, la sécurité est la priorité des priorités. Ainsi, lorsque le secteur prend une mesure importante pour rendre le fonctionnement des systèmes fluides plus sûr, tous les acteurs concernés se doivent d’en tenir compte.

En mars 2021, l’Association internationale des producteurs de pétrole et de gaz (IOGP) a publié la dernière version de sa spécification S-716 concernant les tubes et raccords de faible diamètre, qui définit un ensemble d’exigences normalisées concernant les tubes, raccords, tuyauteries et composants de systèmes de faible diamètre utilisés dans le secteur du pétrole et du gaz naturel . Ces exigences se concentrent sur la conception, la sélection des matériaux, l’installation, les essais, l’inspection et le marquage de ces composants de systèmes fluides.

Raccords pour tubes SwagelokPour actualiser sa spécification, l’IOGP a sollicité l’avis d’intervenants divers du secteur du pétrole et du gaz pour déterminer les paramètres clés qui aideraient à améliorer la sécurité générale des systèmes fluides utilisés dans ce secteur, tout en réduisant le coût global de ces systèmes. Pour les professionnels du pétrole et du gaz, quelques points importants doivent être pris en compte :

Comparaison de l’étanchéité des différents types de raccords pour tubes

Tout d’abord, la spécification S-716 précise l’utilisation des raccords pour tubes à compression, qui sont définis comme des raccords double bague sans évasement. Ainsi, le respect de la spécification exclut toute utilisation de raccords simple bague.

Comme les raccords simple bague sont plus sujets aux fuites dans les applications soumises à des vibrations et à d’autres contraintes d’exploitation, cette exigence permet aux producteurs de pétrole et de gaz de renforcer l’étanchéité des raccordements dans l’ensemble de leurs systèmes.Coche

Pour la plupart des applications, le meilleur raccord est celui qui exercera une action de sertissage-articulation pour maintenir le tube fermement en apportant un appui à la fois direct et axial à la fonction de serrage.

Les différences entre modèles à une bague et modèles à deux bagues sont majeures :

  • Les raccords simple bague, ou raccords de type cranté, enserrent le tube sur sa circonférence en un seul point de contact — le bord avant de la bague. ‏Ce point de serrage unique est donc susceptible de se desserrer lorsqu’il est soumis à des pulsations, à des chocs, à des vibrations ou à d’autres contraintes propres au fonctionnement des systèmes fluides.
  • Les raccords double bague, ou raccords à compression, offrent un point de contact supplémentaire sur le tube. Cette meilleure prise en fait un meilleur choix pour obtenir des raccordements parfaitement étanches.

Cela dit, tous les raccords à compression ne se valent pas. Pour la plupart des applications, le meilleur raccord est celui qui exercera une action de sertissage-articulation pour maintenir le tube fermement en apportant un appui à la fois direct et axial à la fonction de serrage. Cette conception aide à atténuer les effets des vibrations et à préserver l’étanchéité du raccordement.

Interdiction de mélanger les produits

Ensuite, la spécification mise à jour prévoit en outre l’utilisation d’une seule marque de raccords pour tubes et interdit de mélanger les raccords de fabricants différents. La spécification S-716 rejoint en cela d’autres spécifications notables et contribue à promouvoir des pratiques plus universelles pour ce qui est des raccords dans tous les secteurs.Le mélange de composants entraîne des performances imprévisibles

Souvent, le mélange de composants provenant de différents fabricants peut entraîner des performances imprévisibles.

Pourquoi ? Parce que, même lorsque les fabricants utilisent les mêmes matériaux pour un composant, la composition de ces matériaux peut différer d’un fabricant à l’autre, ce qui occasionne de légères différences dans les caractéristiques de résistance à la corrosion ou aux températures extrêmes. Par ailleurs, comme il n’existe aucune norme de conception pour les raccords pour tubes, ces composants pourront être fabriqués avec des tolérances et des spécifications de conception différentes. Pour ces raisons, le mélange de composants provenant de différents fabricants peut entrainer des problèmes imprévisibles sur le terrain, notamment des fuites et d’autres problèmes de sécurité.

De nouvelles exigences concernant les matériaux et des combinaisons de matériaux efficaces au regard des coûts

La spécification S-716 reconnaît en outre les deux qualités d’alliage 6 moly (6Mo) approuvées par l’industrie, UNS N08637 (6HN) et UNS S31254 (alliage 254). L’alliage 6HN est un alliage 6Mo plus résistant, notamment à la corrosion sous contrainte due aux ions chlorure. Le fait qu’il apparaisse dans la spécification donne aux opérateurs l’opportunité d’améliorer les performances et la sécurité de leurs systèmes. La spécification contient également de nouvelles exigences concernant la dureté des tubes afin de s’assurer que les tubes et les raccords utilisés sont compatibles.

Bien que la démarche traditionnelle consiste à utiliser la même qualité d’alliage pour le raccord et les tubes, cela est parfois inutile et coûteux. Ce point est pris en compte dans la nouvelle version de la spécification S-716, qui autorise désormais l’utilisation de combinaisons de matériaux différents pour les tubes et les raccords dans un souci de performance et de rentabilité.

Lorsque vous optez pour cette approche, il est important de vous assurer que ces combinaisons ont été approuvées par le fabricant du raccord. Ceci est important car les caractéristiques nominales de ces combinaisons dépendent non seulement de la compatibilité des matériaux, mais aussi de l’épaisseur des tubes, des pressions et des températures de service, et d’autres facteurs. Un fabricant sérieux devrait être en mesure de vous aider à trouver les combinaisons adaptées  à vos besoins.

Bonnes pratiques d’installation des raccords pour tubes

Bonnes pratiques d’installation

Enfin, la spécification contient de nouvelles directives concernant la formation pratique du personnel à l’assemblage, et précise notamment que « le système devra être installé par du personnel certifié à l’issue d’un programme de formation sur les produits approuvé par le fabricant des raccords ou d’un programme équivalent ». Une formation de ce type  apprend aux installateurs à créer des raccordements étanches pour des applications dans lesquelles pressions élevées, vibrations et variations de température font partie des conditions d’exploitation normales.

Nous pensons qu’avec cette nouvelle version de la spécification, les systèmes fluides utilisés dans le secteur du pétrole et du gaz vont gagner à la fois en sécurité et en fiabilité partout dans le monde. Le choix des tubes et des raccords appropriés, le choix des matériaux, la formation et d’autres facteurs ont leur importance. Davantage de normalisation dans ces domaines ne pourra que bénéficier au secteur. Si vous souhaitez en savoir plus sur la nouvelle spécification S-716 ou ses implications, nos spécialistes sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Découvrez comment construire des systèmes fluides plus sûrs

Articles Liés

Les différents types de raccords pour tubes

Les principales différences entre raccords de petit diamètre

Dans cette présentation pratique des raccords de petit diamètre, découvrez principales différences entre les différents types de raccords pour tubes utilisés dans de nombreuses applications.

Combinaisons de matériaux Swagelok sur une plate-forme offshore

Améliorer la sécurité et faire des économies avec des matériaux optimisés

Découvrez comment maîtriser les coûts et améliorer la sécurité de nombreuses applications rencontrées sur des plates-formes offshore en optimisant la sélection des matériaux de fabrication des tubes et des raccords utilisés dans ces applications.

Introduction aux raccords : déterminer le diamètre et le pas d’un filetage

Découvrez comment déterminer le diamètre et le pas des filetages des raccords utilisés dans votre système fluide industriel de petit diamètre en utilisant les bons outils, afin de réduire les risques de fuites ou d’éjection de composants.