alert icon
Ce site n'est pas compatible avec Internet Explorer 8. Effectuez une mise à jour d'Internet Explorer ou utilisez un navigateur plus récent.
Masquer le message hide icon

L’importance d’une bonne préparation des tubes pour éviter les fuites dans un système

L’incidence d’une bonne préparation des tubes sur les performances d’un système

18 novembre 2019 | Andrew Hitchcock, responsable produit adjoint, Swagelok

Dans une raffinerie, certains des raccordements les plus importants sont constitués de raccords de haute technologie associés à des tubes de qualité. Plusieurs variables doivent être prises en compte pour que chacun de ces raccordements fonctionne de manière optimale – type de matériau, diamètre du tube, épaisseur de la paroi, propriétés des matériaux et caractéristiques du site, entre autres.

Cependant, le recours à de bonnes techniques de montage pour assembler ces raccords est tout aussi indispensable au bon fonctionnement d’un système fluide. La défaillance d’un tube ou d’un raccord est très souvent due à une mauvaise installation. Des techniques appropriées pour manipuler et préparer les tubes – avant même d’assembler et de serrer le raccord – sont essentielles pour obtenir un raccordement sûr, étanche et durable, dans lequel un opérateur pourra avoir confiance.

Comment s’assurer que le personnel de maintenance d’une raffinerie possède la formation, l’outillage et la préparation nécessaires pour effectuer des raccordements de qualité dans l’ensemble des installations ? Quelques points parmi les plus importants à considérer sont exposés ci-après.

Quels sont les enjeux ?

Si personne n’aime voir la rentabilité de ses activités baisser ou l’efficacité opérationnelle de ses installations diminuer, ce n’est toutefois pas ce qui doit inquiéter le plus s’agissant de fuites dans un système fluide. Nombre de nos clients travaillent sur des applications dangereuses par nature, dans lesquelles une mauvaise installation peut entraîner des blessures graves voire mortelles. Les risques associés à des fuites dans un système acheminant de l’eau ou de l’air à basse pression sont généralement limités et de telles fuites sont souvent perçues comme un inconvénient nuisible à l’efficacité. Cependant, une pression d'air insuffisante peut avoir pour effet d’empêcher l’ouverture au moment voulu d’une soupape essentielle à la sécurité. Par ailleurs, si un système achemine un gaz dangereux comme l'hydrogène, la moindre fuite peut avoir de graves conséquences. Étant donné que ces gaz et produits chimiques dangereux entrent dans la fabrication de nombreux produits, on ne peut tout simplement pas s’en passer, et lorsque des vies sont en jeu, il est primordial de les maintenir confinés.

Au-delà des problèmes de sécurité, les fuites liées à une mauvaise préparation des tubes peuvent occasionner des pertes de production importantes. Dans certains cas, cela se traduit par une inefficacité du système, et plus le système fonctionne longtemps en dessous de son niveau de performance optimal, plus la probabilité pour l’entreprise de perdre en rentabilité augmente. Les pertes liées aux fuites peuvent également prendre d’autres formes. Lorsque des produits chimiques ou des gaz fuient dans un système, cela engendre non seulement une situation potentiellement dangereuse, mais également des pertes financières liées au gaspillage de matières premières. Même une simple fuite d'air – qui sera souvent ignorée – peut s’avérer coûteuse si cela implique de dépenser plus pour faire fonctionner votre équipement. De nombreuses entreprises achètent ou louent des compresseurs d’air lorsque leurs besoins en air comprimé augmentent. Or, si elles s’attelaient à réparer les fuites d'air ou à optimiser l’agencement des tubes du système, elles pourraient faire face avec moins de matériel et en réduisant leurs dépenses d’énergie.

Si certains coûts engendrés par les fuites dans un système sont immédiatement perceptibles, d’autres ne le sont pas. En tous cas, il est souvent possible de les éviter avec une bonne connaissance des cause courantes de défaillance.

Connaître les causes courantes de défaillance

Une mauvaise préparation des tubes est très souvent à l’origine des fuites observées dans un système fluide. Il peut s’agir, par exemple, d’un tube qui n’a pas été coupé d’équerre et qui présente une extrémité biseautée. Il peut également s’agir d’un tube dont l’extrémité n’a pas été ébavurée ou limée correctement une fois coupé, ce qui peut nuit à l'étanchéité du raccordement. Limer l’extrémité d’un tube métallique après avoir coupé celui-ci avec une scie à métaux peut apparaître comme une étape supplémentaire inutile, mais l’examen de données empiriques sur les défaillances des systèmes révèle que ces petits détails sont souvent à l’origine de problèmes. Prendre le temps de  préparer et monter correctement des tubes peut éviter bien des soucis par la suite.

improperly deburred tubing

Tubes qui n’ont pas été correctement ébavurés.

properly deburred tubing

Tube coupé et ébavuré correctement.

Pour limiter les défaillances des systèmes fluides, il suffit souvent d’avoir les bons outils à disposition et d’éviter certaines négligences susceptibles d’endommager des systèmes en place. Plusieurs situations amènent souvent une personne à ne pas utiliser le bon outil pour installer des composants ou réparer un système fluide. Dans certains cas, les  outils spécialisés permettant de couper des tubes de manière précise, d’équerre et sans bavures sont disponibles mais ne sont pas utilisés parce qu’une autre méthode permet de gagner du temps. Dans d’autres cas, les outils à dresser permettant d’obtenir des extrémités sans bavures ne sont tout simplement pas disponibles. Cela dit, les outils appropriés pour couper et ébavurer les tubes sont faciles à trouver et représentent un investissement relativement minime qui pourra éviter des défaillances coûteuses.

Deux négligences courantes sont à l’origine de fuites dans les systèmes fluides : 

  • Les rayures, entailles ou bosselures, qui sont souvent le résultat d'une mauvaise manipulation.  En général, ces dommages sont la conséquence d’une mauvaise manipulation. Par exemple, une personne va saisir l'extrémité d'un tube de 6 mètres de long, tirer le tube hors du conteneur, en couper 2 mètres, puis remettre les 4 mètres restants dans le râtelier en les faisant glisser. Si la partie restante du tube coupé comporte des bavures, elle va rayer les autres tubes présents dans le râtelier. Il est également facile de faire apparaître des bosselures sur les tubes si leur extrémité heurte le sol au moment où on les extrait du râtelier. Leur surface sera également rayée si on les traîne d’un point à un autre. Il est important que les techniciens inspectent les tubes à la recherche de ces défauts avant l'installation. Or, souvent, soit cette étape est ignorée, soit des dommages apparemment mineurs sont négligés.
  • Une mauvaise préparation des tubes, notamment des tubes qui ne sont pas coupés à angle droit ou dont les extrémités ne sont pas ébavurées.  Comme indiqué précédemment, des tubes bien coupés sont essentiels pour assembler correctement un système fluide. Les outils les plus souvent utilisés pour cela sont les scies à métaux ou des outils conçus spécialement pour couper des tubes, et il est relativement facile d’obtenir un angle droit si l’opération est réalisée avec soin. Les problèmes les plus fréquents ont tendance à apparaître au niveau de l’ébavurage, une opération qui peut être effectuée avec un outil spécialisé ou au moyen d’une râpe ou d’une lime. Cette étape du processus est soit complètement ignorée, soit mal exécutée faute d’outils adaptés. 

Dotez votre personnel de compétences solides avec une formation adaptée 

Il est facile d’éviter les problèmes de préparation des tubes exposés ci-dessus. Pour faire en sorte qu’une entreprise n’ait pas à subir des défaillances ou des fuites au niveau des systèmes fluides, il suffit souvent de faire suivre une formation de qualité sur le montage des raccords pour tubes à son personnel. Les fabricants de matériel peuvent alors être d’une aide précieuse :  les formations proposées par Swagelok, par exemple, traitent en détail des différentes techniques de manipulation et de contrôle des tubes. Vous avez alors l’assurance que les techniques utilisées par vos employés ainsi formés limiteront le travail à reprendre et les déchets.

Avant même de recourir aux services de formateurs experts en montage de raccords pour tubes, vous pouvez vous éviter de nombreux problèmes en examinant de près les pratiques en vigueur dans votre entreprise concernant la manipulation des matériaux et la préparation des tubes. Voyez-vous des personnes qui ne respectent pas les procédures de montage des raccords pour tubes ? Observez-vous des choses qui pourraient être corrigées dans le cadre d’une réunion ou d’une conversation en tête-à-tête ? Cette sorte d’auto-analyse constitue un bon premier pas vers une exploitation plus efficace et plus sûre, et c’est un point qui est régulièrement abordé dans les formations proposées par Swagelok portant sur les raccords pour tubes. 

Au fond, résoudre les problèmes de manipulation et de préparation des tubes se résume à prendre conscience de ces problèmes. Certains employés peuvent ignorer que le fait de tirer un tube hors de son râtelier sans prendre de précautions peut avoir de graves conséquences par la suite. Une petite formation peut donc suffire pour résoudre de nombreux problèmes. Votre personnel doit savoir que, si la fiabilité d’un raccordement réalisé au moyen d’un raccord pour tube dépend de plusieurs facteurs, un facteur essentiel est la qualité de la préparation du tube qui sera inséré dans le raccord. 

Ne laissez pas de petites erreurs engendrer de gros problèmes de sécurité et d’efficacité dans votre entreprise. Assurez-vous que votre équipe est formée et sait comment optimiser le fonctionnement des systèmes avec une bonne préparation des tubes. 

Trouver la bonne formation sur le montage des raccords pour tubes