alert icon
Ce site n'est pas compatible avec Internet Explorer 8. Effectuez une mise à jour d'Internet Explorer ou utilisez un navigateur plus récent.
Masquer le message hide icon

Quelques consignes de sécurité pour vos systèmes fluides industriels

Quelques consignes de sécurité pour vos systèmes fluides industriels

18 février 2020 | Mike Frost, responsable des ingénieurs terrain pour la région Asie-Pacifique

Dans de nombreux secteurs d’activité, des systèmes fluides sont chargés d’acheminer des liquides et des gaz à des pressions et des températures élevées à travers des installations industrielles. Il est donc indispensable d’optimiser les performances de ces systèmes pour garantir à la fois la qualité du produit fini et la sécurité de votre personnel.

La sûreté des installations pétrolières et gazières par exemple – avec des plates-formes souvent implantées en mer ou dans des régions reculées – dépend de systèmes fluides capables de fonctionner en toute sécurité. Ces systèmes potentiellement vastes et complexes comportent des risques de diverses natures. Comment garantir un fonctionnement fiable et sûr de votre système dans des situations où la défaillance n'est pas envisageable ? Voici une liste des consignes de sécurité les plus importantes :

✔ Simplifier autant que possible la conception du système.

Une conception simple a pour effet de limiter les risques de défaillance. Par exemple, une tuyauterie contenant de nombreux changements de direction nécessite plusieurs raccords filetés. Utiliser des tubes cintrables à la place de tuyaux filetés permet de réduire considérablement le nombre de ces raccordements qui sont autant de points de fuite potentiels. Un nombre réduit de raccordements pourra également vous aider à simplifier vos procédures de maintenance et d'entretien. Un autre moyen pour simplifier la conception des systèmes consiste à s’appuyer sur un partenaire de confiance capable de vous livrer des assemblages préfabriqués.

Découvrir les solutions sur mesure Swagelok

✔ Choisir les bons composants.

Le choix de composants adaptés nécessite de connaître parfaitement les conditions du process. Par exemple, si votre système fluide génère de l’électricité statique, vous privilégierez un flexible doté d’un tube central fabriqué dans un métal conducteur ou en PTFE associé à du noir de carbone, afin de dissiper cette électricité statique plutôt que celle-ci ne se décharge dans le tube central. Bien choisir les matériaux permet d’éviter de futures fuites.

Par ailleurs, il est important que les matériaux du tube et des raccords soient compatibles et qu’ils aient la bonne dureté pour que les deux composants restent assemblés. Le métal d’un tube devra être plus doux que celui du raccord pour obtenir une bonne accroche du raccord sur le tube. On évitera par exemple d'utiliser des raccords en laiton avec des tubes en acier inoxydable, car le laiton n’est pas assez dur pour obtenir une accroche suffisante sur de l’acier inoxydable. En parlant du choix des composants…

✔ Éviter les mélanges.

Interchanger ou mélanger les composants de différents fabricants peut entraîner des performances imprévisibles, y compris des risques de fuite avec les problèmes de sécurité que cela comporte. Par exemple, les tolérances sur un raccord d’un demi pouce ne seront pas nécessairement les mêmes d’un fabricant à l’autre. Cette incompatibilité peut accroître le risque d’un mauvais fonctionnement du système. L'obtention d'un joint étanche capable de résister aux pressions élevées, aux vibrations, au vide et aux variations de température est un point essentiel. Or, choisir les tubes et les raccords d’un même fabricant reconnu peut contribuer à éliminer en partie ce risque.

✔ Suivre les instructions fournies par le fabricant.

Une fois que vous avez choisi vos composants chez le même fabricant, il est important de suivre les instructions fournies par celui-ci concernant l’assemblage et le désassemblage. Cela peut paraître évident, mais même les techniciens les plus expérimentés doivent veiller à lire attentivement les consignes données par le fabricant. Cela peut aider à éviter des erreurs et notamment les suivantes :

  • Des raccords insuffisamment serrés, qui pourront causer des fuites de fluide ou l’éjection de composants.
  • Ne pas s’assurer que le tube est bien en butée contre l'épaulement du corps du raccord avant de serrer.
  • Ne pas inspecter correctement le tube à la recherche de tout ce qui pourrait compromettre l’étanchéité du joint – ovalisation, défauts, rayures.
  • Ne pas vérifier si l’épaisseur d’une paroi est conforme aux valeurs minimales et maximales indiquées par le fabricant.
  • Ne pas utiliser de calibre de contrôle pour s’assurer qu’un raccord a été suffisamment serré.

Découvrir les formations sur les systèmes fluides de Swagelok

✔ Gardez les conditions d’exploitation du système à l’esprit pendant la phase de conception.

Lorsque l’on assemble un système fluide dépressurisé, on peut vite oublier ce que seront ses conditions d’exploitation et notamment les vibrations, les fortes pressions et les températures élevées, entre autres.

Assurez-vous que ces facteurs ont été pris en compte dans la conception du système. L’ajout de supports adaptés empêchera la fatigue des tubes et des raccords à des pressions élevées. Faites en sorte que les composants mobiles puissent se déplacer à l’intérieur d’un intervalle adapté pour éviter les contraintes occasionnées par ces déplacements au niveau des composants et des points de raccordement. Si le système doit être soumis à des vibrations importantes, envisagez d’utiliser un flexible à la place d’un tube. Et si vous optez pour cette solution, veillez à prévoir un flexible suffisamment long pour que les déplacements ne provoquent pas des courbures d’un rayon inférieur au rayon de courbure minimum du flexible.

✔ Étiqueter les composants critiques.

Des techniciens auront beaucoup moins de chances de faire des erreurs en intervenant sur un système fluide dont les composants sont systématiquement étiquetés. Fixez sur vos équipements et vos flexibles des étiquettes précisant les conditions d’exploitation du système, ce qui permettra aux opérateurs d’effectuer des réglages appropriés. Vous pouvez également appliquer un code couleur à l’ensemble des poignées, tubes et tuyaux de votre installation, de sorte que vos employés sachent immédiatement quel type de liquide ou de gaz est acheminé, ce qui limitera encore le risque d’erreur.

Cocher toutes ces cases vous permettra d’exploiter des systèmes fluides industriels plus sûrs. Vous voulez en savoir plus sur les moyens d'améliorer la sécurité, l'efficience et les performances de votre système fluide ? Découvrez dès aujourd’hui les services d’évaluation et de conseil proposés par Swagelok.

En savoir plus sur les services d’évaluation et de conseil

Articles Liés

Ingénieur de terrain Swagelok

La sécurité dans une raffinerie repose sur des employés formés et responsabilisés

Des émissions fugitives de gaz dangereux peuvent se produire dans les raffineries. Une équipe compétente et responsabilisée est nécessaire pour assurer un confinement étanche et sûr de ces gaz.

INEOS-sûreté-des-installations-pétrochimiques

La sécurité dans la pétrochimie : une étude de cas chez INEOS

La contribution de Swagelok à la sûreté des installations pétrochimiques d’INEOS à Cologne en Allemagne s’inscrit dans l’étroite collaboration qui lie les deux sociétés. Découvrez comment INEOS s’appuie sur la fiabilité éprouvée de Swagelok pour garantir la sûreté de ses installations pétrochimiques.

 fixation des fuites du système de fluide

Causes courantes et coût des fuites dans les systèmes fluides

La plus petite fuite peut devenir un problème lorsqu'on a la charge de préserver la sécurité et la rentabilité d’une installation industrielle. Découvrez comment et pourquoi des fuites se produisent, comment les localiser, quels tests effectuer pour confirmer leur présence et comment élaborer une stratégie pour remédier au problème et les limiter dans l’ensemble des installations.