alert icon
Ce site n'est pas compatible avec Internet Explorer 8. Effectuez une mise à jour d'Internet Explorer ou utilisez un navigateur plus récent.
Masquer le message hide icon

Problèmes courants avec les systèmes d'échantillonnage d’analyseurs de process

système-d'échantillonnage-d’analyseur-de-process

Problèmes courants avec les systèmes d'échantillonnage d’analyseurs de process

25 mars 2019 | Phil Harris et Tony Waters, spécialistes des systèmes d'échantillonnage et formateurs

N’importe quel ingénieur chargé des analyses vous dira qu’il peut être difficile de faire fonctionner un système d'échantillonnage correctement. La défaillance d’un composant de votre système d'échantillonnage peut entraîner la mise à l’arrêt de votre installation, des pertes économiques voire des problèmes de sécurité majeurs. Gérer un système d’échantillonnage peut s’avérer difficile même pour les ingénieurs les plus expérimentés. Nous présentons ci-après certains des problèmes les plus courants que nous avons rencontrés avec des systèmes d'échantillonnage en 80 ans d’expérience à nous deux.

Problèmes récurrents de maintenance des analyseurs

Dans nombre de systèmes d'échantillonnage sur lesquels les ingénieurs de projet Swagelok sont amenés à travailler, nos clients rencontrent des problèmes récurrents liés à la maintenance de l’analyseur de process. Ces problèmes obligent les techniciens de maintenance à passer un temps considérable sur l'analyseur – parfois au beau milieu de la nuit ou durant le weekend.

Il est possible d’améliorer la fiabilité des analyseurs d’une installation en les contrôlant souvent afin d’éliminer quelques erreurs simples dans les systèmes d'échantillonnage. Nous avons vu des erreurs majeures faciles à corriger comme un clapet anti-retour monté à l’envers ou une inversion du sens d’écoulement dans une boucle rapide.

Problèmes de conception des systèmes d'échantillonnage

Un système d'échantillonnage mal conçu peut entraîner une foule de problèmes pendant toute la durée de vie du système. Un problème que les ingénieurs de projet Swagelok ne cessent de rencontrer est celui du chauffage des lignes d’échantillonnage. Il arrive qu'une ligne ne soit pas chauffée alors qu’elle devrait l’être, ou l'inverse. Dans ce dernier cas, la température est tellement élevée que l’échantillon finit par polymériser ou se décomposer. Un autre problème que les ingénieurs rencontrent souvent est celui de la présence de liquides là où il ne devrait pas y en avoir, ce qui endommage les équipements environnants.

Il arrive que des ingénieurs d’études novices fassent des erreurs qui se retrouveront dans la conception finale du système d'échantillonnage parce que les ingénieurs chargés du contrôle sont tout aussi inexpérimentés. Afin de combler ces lacunes dans les connaissances relatives à la conception des systèmes d'échantillonnage, les ingénieurs comme les techniciens sont encouragés à chercher des programmes de formation certifiés abordant la complexité et les principes fondamentaux de conception de ces systèmes. Swagelok propose des formations sur les systèmes d'échantillonnage adaptées à différents niveaux d’expérience et aux motivations des participants, toutes dispensées par des experts du secteur ayant plusieurs dizaines d’années d’expérience dans ce domaine.

Problèmes cachés

Un analyseur de process peut sembler fonctionner correctement alors qu’il est en réalité pratiquement inutile. Par exemple, certains de nos ingénieurs découvrent des analyseurs aux temps de réponse très longs. Les opérateurs doivent parfois attendre plusieurs heures, voire des jours, avant d’obtenir le résultat d’une mesure. Souvenez-vous que la norme pour des systèmes d'échantillonnage est de l'ordre d'une minute. Même si le résultat prouve que l'analyseur fonctionne, le temps que celui-ci met à le produire rend la mesure complètement inutile, car elle ne renseigne pas en temps réel sur le produit.

Une mauvaise estimation ou une hypothèse erronée concernant le temps de réponse peuvent avoir pour conséquence un contrôle du process déficient. Le seul moyen pour réduire le temps de réponse est de modifier la conception du système. Quelques modifications simples apportées à la conception du système d’échantillonnage – si elles sont effectuées correctement – peuvent ramener un temps de réponse excessif à la valeur normale d’une minute.

Pourquoi faire appel à un expert-évaluateur ?

Un regard neuf sur votre système d’échantillonnage peut aider à résoudre un problème qui dure depuis des années, parfois même des décennies. Les ingénieurs de projet Swagelok ont même rapporté avoir réussi à faire fonctionner l’analyseur d’un client pour la toute première fois après avoir évalué et amélioré le système.

Un évaluateur sera capable d’examiner l’intérieur de votre système dans sa totalité, de voir exactement d’où viennent les échantillons et d’imaginer ce qui a pu leur arriver avant d’atteindre l’analyseur. Des modifications simples – la suppression des zones de rétention par exemple – peuvent raccourcir le temps de réponse de votre analyseur et éliminer de possibles contaminations. Swagelok propose des services d’évaluation et de conseil qui vous aideront à améliorer le fonctionnement d’un analyseur en apportant des solutions adaptées à vos applications.

Si vous souhaitez obtenir une aide complémentaire pour résoudre les problèmes rencontrés avec des systèmes d'échantillonnage, prenez contact avec votre point de vente et centre de services agréé Swagelok.

Demander un complément d'information concernant nos services dans le domaine des systèmes d'échantillonnage